************ "THANH LONG" ************

************* Le Fruit du Dragon *************

PAGE 1/3

J'ai découvert ce fruit par hasard, il y a deux ans, sur un marché de Hanoï, lors d'un voyage au Vietnam. Je ne savais même pas qu'il s'agissait d'un fruit de cactus.

J'ai appris depuis lors qu'il s'agit du fruit de "Hylocereus undatus", cactée "semi-épiphyte" originaire d'Amérique centrale et répandue partout dans le monde, dans la zone intertropicale. Cette plante n'est pas une plante épiphyte au sens strict puisque, bien que grimpant sur le tronc des arbres, ses racines sont dans le sol, duquel elles tirent leur nourriture. Hylocereus undatus est donc plus précisément un cactus grimpant.

Les Vietnamiens ont choisi le nom : "Thanh Long" ou "Fruit du Dragon" en référence à la plante qui le produit, qui grimpe sur les troncs d'arbre, et dont les entrelacs rappellent la forme sinueuse d'un corps de dragon, animal mythologique très populaire dans toute l'Asie, surtout en Chine et tout autour. Le même fruit est connu en Amérique sous le nom de "Pitahaya"ou "Pitaya".

La plante est cultivée pour son fruit, depuis plus de cent ans, au Vietnam, actuellement à grande échelle. On la trouve notamment dans le Sud, entre Saïgon et Mui Ne.

Dans les champs, sont d'abord plantés en terre des troncs d'arbre et plus récemment des pieux en béton et en briques, hauts environ d'un mètre à un mètre et demi. Les plantes grimpent sur ces supports, puis retombent, permettant ainsi de cueillir facilement les fruits, qui sont souvent situés vers l'extrêmité des tiges.

** **

*********** LE FRUIT CUEILLI .  DE PART ET D'AUTRE, DEUX VUES EN COUPE . **************

 

Ce fruit est énorme. C'est, à ma connaisance, le plus gros des fruits de cactées consommés alimentairemnt, loin devant la figue de Barbarie, fruit du cactus terrestre Opuntia ficus-indica. L'exemplaire photographié ci-dessus, qui n'a rien d'exceptionnel et que j'ai acheté sur un marché à Saïgon, mesure plus de 15 cm de long et pèse 1 kg. L'intérieur du fruit est rempli par une pulpe blanche, très juteuse, et d'un goût sucré. Le fruit est très désaltérant, surtout lorsqu'il sort du réfrigérateur. Dans la pulpe de ce fruit on peut voir plusieurs milliers de petites graines noires. La pulpe sert aussi à la fabrication de sorbets, et les boutons floraux, qui sont eux aussi énormes, sont consommés en tant que légumes (je ne connais pas la recette, hélas...).

****** LA FLEUR (photo Alain Laroze) ******

L'exportation du fruit a commencé, ainsi que la culture dans d'autres pays du monde. On peut actuellement acheter le Fruit du Dragon dans certains magasins de Paris (mais à quel prix!!), notamment dans le 13ème arrondissement, le quartier asiatique de Paris.

La plante pousse très bien en collection, puisque j'en ai un exemplaire dans ma serre, issu d'une bouture que j'ai ramassée dans l'île Maurice, il y a douze ans environ. Mais, bien que les tiges mesurent maintenant deux à trois mètres de long, je n'ai jamais eu le plaisir de voir une fleur. Peut-être dans quelques années...

 

Additif (Novembre 2005)

Hylocereus undatus, poussant sur le tronc d'un palmier, au Maroc.

Etymologiquement, Hylocereus signifie "cierge des forêts" puisque le mot vient du Grec "hulos" : forêt, et du Latin "cereus" : cierge. Comme je l'ai déjà écrit plus haut, Hylocereus undatus, originaire du Mexique et du Sud-Ouest des Etats Unis, pousse un peu partout dans le monde, dans la bande intertropicale.

On le trouve aussi, en moindre importance, dans le bassin méditerranéen et en Afrique du Nord : j'en ai observé un il y a quelques jours au Jardin Exotique de Monaco, il avait de beaux fruits. La photo ci-dessus, qu'une lectrice de mon site m'a très aimablement autorisé à utiliser, montre un magnifique sujet, grimpant au tronc d'un palmier marocain. Lui aussi fructifie.

Une espèce voisine, Hylocereus purpusii, produit un fruit d'aspect extérieur identique, mais dont la pulpe est rouge vineux.

Selenicereus megalanthus, produit encore un fruit de forme voisine à celles des précédents, mais la taille est un peu plus petite, et la couleur de la peau et de la pulpe est jaune. On le trouve essentiellement en Colombie.

Le Fruit du Dragon est couramment consommé aux Caraïbes et en Amérique centrale et du Sud sous le nom de "Pitahaya", à la Réunion sous le nom de "Raquette tortue" , et bien sûr en Asie. Il est cultivé à grande échelle à des fins d'exportation, essentiellement au Viet Nam, en Thaïlande, et en Israël. C'est la variété à pulpe blanche qui est la plus facile à trouver en Europe, loin devant la variété à pulpe rouge et la variété jaune.

La culture se fait en faisant grimper les plantes autour de pieux comme indiqué plus haut, mais aussi le long de grillages verticaux. L'éclosion des fleurs (fleurs énormes, pouvant mesurer 35 cm de longueur et 25 cm de diamètre !!) ne dure qu'une nuit, et le fruit est récoltable environ un mois après.

Si la pollinisation des Hylocereus est effectuée naturellement par des chauve-souris en Amérique, ailleurs il faut avoir recours à une pollinisation manuelle, en utilisant deux clones différents de la même espèce, ou deux espèces différentes, (Hylocereus undatus et Hylocereus purpusii par exemple).

Le Fruit du Dragon, qui était quasiment inconnu en Europe il y a une dizaine d'années, est de plus en plus présent, surtout à l'approche des fêtes de Noël et de fin d'année, au rayon des fruits exotiques des grandes surfaces et des magasins spécialisés de fruits.

On peut le consommer tel quel, à la petite cuillère, frais et nature, ou arrosé d'un filet de jus de citron vert, si on n'est pas satisfait par le goût sucré de la pulpe. On peut aussi l'utiliser pour confectionner de délicieux sorbets. De plus, le Fruit du Dragon est riche en vitamines C, en fibres et en sels minéraux. On lui prête des propriétés laxatives et dynamisantes.

Pour ma part, je le trouve délicieux et très rafraîchissant.

 

Additif (Février 2012)

*** Autres Fruits du Dragon (ou Pitaya) **

 

Ce sont les fruits d'autres Hylocereus botaniques ou hybrides. En voici quelques exemples :

 

Assortiment de Fruits du Dragon ou Pitayas

 

 

      

C'est le fruit d'Hylocereus megalanthus (autrefois Selenicereus megalanthus). Sa pulpe a un goût très fruité.

Les aiguillons des fruits ont été coupés avant la vente.

 

      

Ce fruit, à pulpe rouge, d'un goût très fruité lui aussi, est le fruit d'un Hylocereus hybride dont je ne connais pas le nom.

 

                      

Je ne connais pas non plus le nom de l'Hylocereus hybride qui produit ce fruit.

 

_____________________________________________

Un autre cactus est très populaire en Asie et plus particulièrement au Vietnam où il a donné naissance à une légende : il s'agit d'Epiphyllum oxypetalum et la légende figure sur ma page : une légende vietnamienne.

___________________________________________

Nouveau (Novembre 2006) : page 2/3

LE FRUIT DU DRAGON EST AUSSI PRODUIT A LA REUNION ( page 2/3 )

________________________________________________________________________

RETOUR A L'ACCUEIL ................................................. RETOUR A LA PAGE DES PHOTOS DE FRUITS